top of page

Sachez improviser à l'oral ! #3 la technique des pros de l'impro




Revenons plusieurs années dans le passé. Je m’apprête à faire une présentation commerciale auprès d’un réseau de centres de formation.

La personne organisatrice de la rencontre, et coordinatrice du projet, prépare le vidéoprojecteur, le démarre, puis … RIEN.

Il démarre mais ne projette rien.


Ne parvenant pas à résoudre le problème, mon interlocutrice se met alors à vociférer contre le vidéoprojecteur et la technologie en général.

🤬💥


Je sens que les participants, qui arrivent au fur et à mesure dans la salle, sont déstabilisés par les propos et l’agacement très marqué de la coordinatrice du projet.😬

Une solution est heureusement trouvée au bout de quelques minutes grâce à l’aide d’un technicien.


Les imprévus arrivent car il est impossible de tout maîtriser : je peux sembler enfoncer des portes ouvertes ET pourtant cette idée n’est pas aussi évidente à assimiler pour nos esprits.


Dans un contexte professionnel, tentons de conserver notre posture dite de « leader ».

Grâce au théâtre d’improvisation j’ai appris à mieux gérer les imprévus. Et j'ai découvert une technique une plutôt l'attitude à adopter : « l’acceptation » aussi connue sous le nom du « OUI ET … »

J’accepte et je rebondis.


𝙐𝙣 𝙚𝙭𝙚𝙢𝙥𝙡𝙚 𝙘𝙤𝙣𝙘𝙧𝙚𝙩 ?

Dans cet extrait issu de 𝗺𝗮 𝗰𝗼𝗻𝗳𝗲́𝗿𝗲𝗻𝗰𝗲 « 𝗹𝗲 𝗽𝗮𝗿𝗹𝗲𝗿 𝗲𝗳𝗳𝗶𝗰𝗮𝗰𝗲 », mon support visuel ne fonctionne pas comme prévu et c'est en direct, face au public.

J’avais la possibilité de m’énerver, de ranger mon accessoire et de passer à la suite, …

Mais j’ai choisi d’accepter ! et j’ai joué avec la situation.


En outre, cela permet d’aborder le problème sous un autre angle et de plus facilement glisser sur lui.

Bien sûr, ça se travaille.

❌ Le « NON » vous bloque dans votre élan et dans la recherche de solutions.

✔ Remplacer le « Non mais c’est une catastrophe » par le « OUI ET » valorise aussi votre posture de Manager ou d’expert et libère votre créativité pour plus facilement trouver une issue. 🚀👍



12 vues0 commentaire

Comments


bottom of page